A l’éclat de Laurelin

Mais oui, souvenez-vous ! Je vous avais présenté ma toute première tenue haute-elfique il y a quelques mois déjà, tout en vous promettant une tenue du même acabit, mais en version masculine. Et voilà ! Bon, encore une fois, c’est une tenue portée initialement par un personnage féminin, maiiiiis ça passe quand même 😀 Et puis, il faut bien justifier une Aria des Valar stupidement dépensée sur un mannequin à oreilles pointues, pas vrai ? En v’là une promotion !

Une tenue dorée donc, avec quelques pièces du stuff Mordor, et oui, encore, pardon, mais c’est trop bon (comme diraient certains moines). Un jour, j’aurais fini d’exploiter le filon, mais ce jour n’est pas arrivéééééé.

Pour une fois, et contrairement à la tenue précédente, j’ai utilisé le plastron intermédiaire Haut Elfe en version propre (càd en version stuff échangeable contre des cendres). Pour le coup, il rendait vraiment mieux dans des tons très lumineux. Je ne vais pas vous refaire un topo sur ce plastron héhé, il est magnifique, tant sur un homme que sur un femme, il tombe impeccablement bien (et la petite ceinture en croissant de Lune, j’adore).

– La classe –

Bon, le problème, et encore, c’est le rendu quand même très tissu de ce plastron, qui faisait un peu trop apparat à mon goût. Heureusement, en accessoirisant la pièce principale, on peut toujours arriver à ce que l’on cherche 😀 !

J’avais en réserve depuis longtemps des épaulières obtenues dans l’Ithilien du Nord (Flower Power) qui ont trouvé ici le rôle de leur vie (oui, tout est mélodramatique chez moi). Elles rajoutent cette petite épaisseur qui va bien au niveau des épaules, et qui donne une carrure un peu moins… elfique quoi. Oui Legolas, je parle de toi.

Toujours dans cette optique d’accessoires lourds, j’ai piqué les bottes lourdes du stuff cendres également, dont le doré de base (de toutes manières ces bottes ne se teignent pas) collait avec la tenue. J’aime assez ce nouveau skin de bottes apparu avec le Mordor, ça fait des pieds moins épais que d’habitude. Néanmoins, un skin de bottes elfiques conviendrait ici tout aussi bien.

” Je vaux mes 1000 points SDAO “

J’ai dit accessoires lourds ? Euh… Bon, on va dire presque lourds alors ! Je ne voulais pas non plus arriver à un résultat bizarre en ajoutant trop de lourdeur par rapport à la finesse du plastron, aussi ai-je décidé de rester dans le soft avec les gants, et dans la simplicité aussi, parce que bon, voilà.

Je pense très sincèrement que la plupart des gants au skin elfique pourrait ici coller. Dans ce cas précis, je voulais qu’ils soient plutôt sobres, histoire de ne pas rajouter trop d’informations (Cristina, tu serais fière de moi), les épaulières et le plastron étant déjà beaucoup détaillé.

Oui. Cinq pièces de mithril pour franchir cette porte.

La cape ! Alors là pardon, mais la cape de l’allégeance des Hommes… J’en pleure tellement elle est belle. Le doré est tellement bien rendu, on dirait de l’or fondu. Sans parler de la forme de la cape, la façon dont les couleurs changent au gré de l’ondulation du tissu… Et de la longueur ! C’est pas cool d’avoir une VRAIE cape qui tombe jusqu’aux pieds ! Quelle prestance, on chie la classe avec cette cape !

Je trouve globalement que les quatre capes des allégeances sont très réussies, et j’essaierai prochainement de faire quelque chose avec celle des Hobbits, histoire de faire travailler mon cerveau malade et de me prendre la tête sur un morceau bien pourri 😀

Finissons avec la tête ! J’ai voulu faire un test, et franchement, je ne suis pas trop mécontente du résultat. Je voulais initialement rester dans mes habitudes de cheveux-au-vent, mais bon, ça faisait un peu trop nu, et j’avais envie de changer de ma couronne elfique habituelle héhé.

J’ai donc tenté la cagoule de cambi du set Erebor, et mon foie, la façon dont il prend la teinture ajoutée au liseré inteignable de son contour font qu’il ne fait pas trop tâche avec le reste de l’ensemble, à mon sens. Bon bien sûr, j’ai réalisé après coup que je l’avais viré sur la plupart des screens, mais bon, c’est l’intention qui compte 😀

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia


  • Tête : Casque du poignard d’Erebor – Set cambrioleur d’Erebor disponible auprès du pnj “armures intermédiaires” du camp d’escarmouches.
  • Épaules : Spallières de la Cité reconquise  – Récompense de quêtes dans l’Ithilien du Nord.
  • Torse : Haubert lourd des Tours – Set intermédiaire auprès du Grand Enchanteur dans le Mordor.
  • Mains : Gants de la Mélodie insouciante – Set ménestrel de Dol Guldur auprès du pnj “classique” du camp d’escarmouches.
  • Pieds : Solerets épais de la dernière Alliance – Set lourd auprès du Grand Enchanteur dans le Mordor.
  • Dos : Cape forte de l’Espoir des Hommes – Récompense de fin d’allégeance aux Hommes (région Mordor).

L'”Épée de protection des Malledhrim” s’obtient soit en craftant, soit avec des quêtes en Eregion. Le “Bouclier léger de l’Armée d’Or” est également obtenable via la Forêt Noire, et peut-être aussi avec le craft, j’ai un doute. De toutes manières, ce sont des pièces dont je me sers souvent héhé 🙂 En attendant ELOR !!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 thoughts on “A l’éclat de Laurelin

  • “”Quelle prestance, on chie la classe avec cette cape !””
    Ça c’est du mélodramatique ! MDR

    Limite je prend plus de plaisir à lire le texte qu’a admirer les tenues !

    • Héhé, c’est sympa ! Merci en tous cas, je rigole bien à écrire mes conneries des fois, c’est chouette de savoir que ça ne fait pas rire que moi 😀

    • Tout pareil ! (je crois me répéter, mais bon ^^”)
      C’est toujours un plaisir de te lire et de rire :p

      Bon, OK, les tenues haut-elfiques que tu as bidouillées récemment, elles pètent la classe, soyons clairs.

      Si tu veux j’ai quelques perso humains, avec des tenues thématiques et assez facilement trouvables/craftables/achetables, qui peuvent te servir de cobayes :p (Ou comment-se-casser-bien-les-noix-pour-une-tenue-RP-crédible-et-jolie) (dans le lot y’a Sygbare pour qui tu m’avais aidé d’ailleurs 😉 )

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :