Jeune & Velue ~ Sélections Automnales

Bouh !

Eh oui, pour une fois, mon article sera raccord avec la saison. Comme quoi, y’a du progrès ! Pour ma défense, l’article était plus ou moins en préparation cet été, mais ma flemme a décidé d’attendre que nous soyons VRAIMENT en Automne pour sortir ces deux tenues (elle pense à tout, ma flemme).

Jean-Michel, quel talent !

Deux nouvelles tenues pour des petites grosses hobbites joufflues ! Toujours dans ma série des Jeune & Velue (je ne me lasse pas de l’écrire), deux tenues simples et faciles à réaliser ! Alors, initialement ce ne sont pas des tenues d'”Halloween” à proprement parler, et je ne suis aller screener dans le Trou de Hobbit hanté juste parce que… bin c’est le Trou de Hobbit hanté quoi ! Maiiiis, je reconnais qu’on pourrait très bien voir là deux petites sorcières (bien que je n’irai pas jusqu’à employer ce terme).

Bref, allons-y !

La Sorcière qui n’aimait pas le noir

Damn.

Une tenue plutôt vieille mais qui résulte d’un défi personnel (faut bien passer le temps). A la Foire des Fermiers de l’an passé, nous avons pu avoir la joie d’obtenir en récompense d’ornementation un ensemble de cape + épaulières particulièrement laid original. Souvenez-vous, cet imprimé pique-nique ! Ah, ça vous revient !

Enfin, j’avais quand même envie d’en faire quelque chose, parce que l’originalité, c’est quand même la classe ultime. Mais, en plus d’être ultra chiante à assortir, la cape possède aussi toute une partie bordeaux inteignable, histoire de rajouter encore un peu plus de difficulté au bousin. Le ton était donc donné ! Je me suis tournée vers la robe du festival d’été, très mimi avec ses manches bouffantes, son espèce de corset (les hobbites en raffolent), et surtout, surtout, ses liserés orange-doré qui ne changent pas.

Samara ?

Cette robe était donc bien pratique pour se marier avec les deux pièces pique-nique, et ma foi, j’étais plutôt satisfaite du résultat, qui fait vraiment hobbit jusqu’au bout des orteils. On croirait presque une cape 2 en 1, pour pique-niquer à n’importe quel endroit. Hobbit je vous dit !

Pour la tête, j’ai réutilisé un chapeau qui me plait énormément et qui a un petit côté… un petit côté sorcière, disons-le après tout, c’est la période ! Un chapeau très simple à obtenir de plus, qui tombe en récompense dans la plupart des instances. Néanmoins, vous pouvez également le crafter. J’aime beaucoup la petite ceinture (on peut dire ça ?) qui serre le haut du crâne ainsi que le petit fermoir brillant, c’est très sympathique.

Voilà donc une tenue plutôt de saison, et pour le coup vraiment facile à reproduire.

  • Tête : Chapeau de détermination de pénétration puissant – Loot aléatoire instances + craft tailleur.
  • Épaules : Houppelande de la table du Fermier – Récompense de la Foire des Fermiers.
  • Torse : Robe estivale à manches courtes – Récompense du Festival d’Été.
  • Dos : Cape de la table du Fermier – Récompense de la Foire des Fermiers.

Le “Bretzel” provient bien évidemment du Festival des Moissines (soit le festival en cours), festival qui propose un bon nombre d’objets portatifs d’ornementations, c’est toujours très sympa de porter autre chose que des armes 🙂 Et de maraver les vilains à coups de poêle, ça n’a pas de prix.

La Sorcière du Bayou

Bon d’accord, c’était bien des sorcières.

La deuxième tenue est née suite à la monture du Festival des Moissines de l’an dernier, qu’on peut toujours obtenir en ce moment pour 30 jetons l’item (je parle des fringues pour monture de guerre). J’ai tellement apprécié cette monture ; le licol montant, le caparaçon orné, les pattes + queue touffues, que j’ai eu envie d’habiller ma hobbite en conséquence.

Là aussi, je suis partie d’une nécessité de couleur, car la monture tournait autour du vert rôdeur (ça tombe bien, j’aAadore cette couleur). Plutôt que de chercher compliqué, j’ai décidé de porter la robe toute simple du Festival des Moissines, à savoir celle de la chauve-souris. Elle est jolie, elle est recherchée, elle s’obtient facilement, que demander de plus ?

En cherchant quelles épaulières porter, je suis tombée sur une vieille pièce de craft que j’avais rangé en me disant “un jour !”, et qui me suppliait de ses grands yeux humides.  Du craft Estemnet, rien que ça ! Qui font des épaules énormes à qui les porte. Néanmoins, elles ont un côté vagabond plutôt agréable, et la teinte gris usé, qui ne change pas, allait bien avec le gris de la robe. J’apprécie tout particulièrement les petites coutures apparentes, qui en font vraiment une pièce intéressante pour toute tenue abîmée qui se respecte.

Concernant le chapeau, j’ai hésité longtemps, mais j’ai finalement opté pour le chapeau de Chasseur de champignons qu’on obtient avec la réputation des herboristes des Landes Désertiques (vous savez, les petites fleurs violettes et or). Ce chapeau est une tuerie ! Lumineux, champignonneux, j’adore ! Le seul bémol est qu’il cache les cheveux de façon bizarre, mais bon, hein, il est trop beau on lui pardonne.

Trolls & Chiffons hein ? BIM !

Ça rend vraiment très bien à mon sens, mais si vous ne pouvez pas avoir accès à cette pièce, j’avais moi-même jeté mon dévolu initialement sur la casquette du Festival des Moissines (encore !), dont je vous montre un aperçu ci-dessous. Le résultat est moins original je trouve, mais rend la tenue beaucoup plus passe-partout et habillée, même.

– Avec la casquette des Moissons Brassées –

Et voilà ! Que dire d’autre ? Le dada porte donc la tenue de l’Automne crépusculaire, assorti aux jambières de la monture du ménestrel (Lotro Store), à la queue du Tournesol (Festival d’Été), et à quatre magnifiques têtes d’orques qu’on loot sur des troupes de guerre un peu partout.

  • Tête : Chapeau de chasseur de champignons – Récompense auprès du pnj “Herboriste” dans l’Ithilien du Nord + Landes désertiques.
  • Épaules : Spallières de combat puissantes d’Eomer – Craft tailleur de niveau Estemnet.
  • Torse : Robe des nuits d’Automne – Récompense du Festival des Moissines.

La “Lanterne” provient de la Foire des Fermiers, et la “Gourde d’Automne” s’obtient au Festival des Moissines (soit tout de suite maintenant, foncez !).

Et voilà, deux tenues de hobbites toutes simplettes pour effrayer dignement tous les vilains qui le méritent !

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :