Défenseur au vrai Cœur de la Lòrien

Enfin les vacances ! Et comme le beau temps est revenu, quoi de mieux pour fêter ça que de passer du temps dehors confectionner une tenue elfique ! Enfin, “elfique” est un bien grand mot, étant donné le mix un peu hasardeux réalisé avec des pièces d’équipement multiples. Mais euh… le mannequin est elfique, ça compte hein ? Hein ?! Devant l’absence de réponse, on va dire que oui.

A la base, je voulais faire une tenue 100% fringues pré-Moria. D’ailleurs, j’ai trouvé en Evendim un plastron superbe, flanqué de l’étoile Arnorienne. Et là je me suis dit que j’allais héroïquement me lancer dans une tenue de garde Arnorien, ou de rôdeur d’Annuminas, quelque chose dans le style. MAIS, au fil des teintures, il m’est apparu que les tons qui me plaisaient étaient un poil trop colorés à mon goût, aussi je me suis-je alors rabattu sur une tenue elfique (parce que j’aime les clichés).

Donc ! Le plastron est sublime, magnifique, toussa toussa. En plus, son petit nom est plus qu’accrocheur : “Veste du raccommodeur de cœur”, si c’est pas sponsorisé par Häagen Dazs ça ! Le vert n’est pas modifiable, et c’est justement ça qui me plaisait. Etant les deux couleurs dominantes de la Lothlorien (jaune et vert), je me suis dit qu’une tenue dans ce style irait plutôt pas mal, l’occasion pour moi de faire un petit coucou aux titres sympathiques de la Bataille de la Lòrien.

J’avais en réserve des jambières elfiques très jolies, lootées Dieu-sait-où. Avec leur petit liseré doré, elles s’accordaient à merveille avec mon plastron flashy, et changeait un peu de ce que j’ai l’habitude de faire. On trouve toutes sortes de skins originaux dans les vieilles instances, il est toujours utile de zieuter son sac avant de tout vider. Il me semble d’ailleurs que les jambières viennent de Carn Dùm, à vérifier.

Bon, et c’est là que toute connotation elfique s’arrête.

MA forêt.

Pour ma défense, ça faisait longtemps que je voulais utiliser une des épaulières qu’on obtient via les quêtes de l’Ithilien du Nord. J’aime beaucoup leur forme bombée et l’or discret, ainsi que les petites fioritures de chochotte (sisi) qui ornent leurs contours. Je pense que même avec une robe, le rendu doit être très agréable (sauf quand on est coincée comme moi dans une période épaulières-du-raid).

 

L’ennui avec ces jambières (oui, retour sur les jambières), c’est qu’elles ont un motif tout vilain sur le bas des jambes, motif qui m’obligeait à trouver des bottes assez montantes. Et, malheureusement, les bottes au skin elfique ne couvrent pas la globalité du mollet ! Devant ce drame, j’ai dû choisir des bottes de craft Ouestemnet, qui au final me plaisent beaucoup. Pour me donner bonne conscience (et aussi pour rappeler un peu les motif du pantalon), j’ai pioché au camp d’escarmouches des gants 100% oreilles-pointues, un peu random certes mais reprenant vraiment à l’identique les écailles et les bordures des jambières.

Ensuite, ce fut le dilemme de la cape. Les elfes sont tellement minces, que je ne me vois pas leur coller autre chose dans le derrière (que ceux qui ont hurlé “un bâton” aient honte !). Et comme j’étais contente d’avoir fait une tenue avec des pièces plutôt originales et accessibles, je me suis félicitée en choisissant une cape du Store. Oui, je suis comme ça. Mais bon, là encore, une cape reste une cape, point n’est besoin d’hypothéquer un rein pour finir une tenue, d’autant plus qu’il y a beaucoup de capes très jolies, dans les festivals par exemple.

Bon. La cape déchire quand même.

Ensuite, ce fut le dilemme-bis du casque. J’ai du mal, j’ai vraiment du mal à mettre quelque chose sur la tête de mes mannequins, mais là c’était nécessaire, la cape et les épaulières donnant vraiment l’impression d’une tête ridiculement minuscule. J’ai hésité, des fleurs ? Une couronne ? Une coupe de cheveux avec des petits bijoux dedans pour rendre jaloux(ses) les hobbits ? En fouillant, j’ai penché pour le casque de capitaine d’Erebor, qui est… pas trop mal. On s’en passe hein, mais sur certains screens il rend plutôt bien 😀

Voilou voilou, une tenue elfique en attendant d’en avoir les placards qui débordent après la MàJ ! J’ai hâte !

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia


  • Tête : Casque du Chef d’Erebor – Set de capitaine d’Erebor auprès du pnj “armures lourdes” du camp d’escarmouches .
  • Épaules : Spallières de la Cité reconquise – Récompense de quêtes en Ithilien du Nord (pièce similaire à échanger avec des fleurs).
  • Torse : Veste du raccommodeur de cœur – Set ménestrel auprès du pnj de réputation des Gardiens d’Annuminas à Tinnudir (Evendim).
  • Jambières : Faerthoniel – Loot des vieilles instances. Cherchez !
  • Mains : Gantelets de Longueflêche – Set chasseur de Barad Guldur auprès du pnj “classique” du camp d’escarmouches.
  • Pieds : Bottes de combat du destin du Gouffre – Craft tailleur niveau Ouestemnet.
  • Dos : Cape du Mallorne – Lotro Store.

L'”Épée de protection des Malledhrim” est un craft fait à partir d’une recette de réputation Forêt Noire, mais ce skin est aussi obtenable via une quête de Gwingris (à prendre sur un objet de quête looté par un ver aux alentours de la ville).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

8 thoughts on “Défenseur au vrai Cœur de la Lòrien

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :