Reviens-moi

Mais, mais, mais, n’est-ce pas là le titre d’un film sentimental ? Oh que oui ! Mais pour les puristes, sachons tout de fois reconnaître qu’il a également un des plus long plan séquence de toute l’histoire du cinéma avec près de 2000 figurants. Et oui. Ça fait toujours son petit effet dans les soirées. Mais encore, plus que pour les beaux yeux de James McAvoy ou le long cou de Keira Knigtley, j’ai eu envie de rendre hommage à ce film pour le couple qui l’incarne, à savoir le cliché de l’homme à la guerre, et de la femme qui attend.

Et évidemment, j’ai situé tout ça au Gondor. Un article un peu dans la lignée de mon couple de Rohirrims donc. Mais au Gondor. Le pays des Gondoriens (ça se voit que je n’ai pas d’inspiration ?). BREF, deux tenues, dans un style un peu riche je l’avoue, mais bon hein, voilà. En screenant j’ai d’ailleurs rencontré deux charmants pnj’s dans les jardins du Prince à Dol Amroth, qui représentent exactement ce à quoi je voulais parvenir avec cet article (ledit screen est camouflé aléatoirement dans l’article, mouhaha).

Badass.

Commençons par la tenue masculine ! Bien plus travaillée que la tenue féminine, mais bon, rien de surprenant là dedans. Tout a commencé avec le plastron léger du set des fleurs. A l’origine, je voulais m’en servir pour faire une tenue de soldat rohirrim, mais… Il y avait trop d’éléments que je souhaitais incorporer qui ne convenaient pas du tout, mais alors pas du tout (la cape gold des Landes Désertiques par exemple) ! Mais ce sera pour une autre fois, car je constate avec joie que le filon des tenues Gondoriennes / Rohirrim ne s’est pas encore épuisé dans ma tête.

Le plastron donc ! Un plastron bien loin de ressembler à une armure, mais dont l’apparence matelassée est assez plaisante. J’aime beaucoup l’emblème indéfinissable sur le torse, raison pour laquelle je pensais au Rohan en premier lieu pour cette tenue d’ailleurs. Le liseré doré ne change pas, de même que toute la partie rembourrée, ce qui permet comme d’habitude des associations sympathiques. Comme je vous le disais plus haut, une fois mon idée de Gondor à peu près adoptée, j’ai choisi la cape gold de la dernière zone, que l’on obtient en finissant la réputation auprès des 4 factions. MAIS, la cape bleue de l’épique ferait tout aussi bien l’affaire, surtout si l’on penche pour un soldat un peu moins “propre” que le mien héhé.

Avec le temps, on commence à connaître les skins des objets, et il n’a pas été très difficile pour moi de compléter la tenue, même si je l’avoue, à force, j’en reviens souvent aux mêmes pièces. Mais j’ai dans l’idée de me faire un petit défi personnel (wouhou ça rigole plus) un jour, et de m’éloigner de mes acquis vestimentaires.

Tout ça pour dire que des fringues donnant dans le doré, je sais où en trouver ! Je ne voulais pas de quelque chose de trop massif, car le plastron ne ressemble pas vraiment à une armure, mais il fallait que ça en jette quand même un minimum ! J’aime beaucoup les sets de Harndirion en Enedwaith, les pièces sont vraiment toutes originales (sauf les gants, je n’ai toujours pas compris ce qu’il s’est passé avec eux). C’est donc tout naturellement que j’ai pris les épaulières du set capitaine, qui rendent très bien sur toutes les races. J’aime tout particulièrement la petite chaîne qui relie les épaulières ensemble, c’est vraiment très réaliste (sisi).

Pour les gants et les bottes, rien de bien original, du déjà-vu ! Les gants sont une récompense de quête dans la Vallée de la Racine Noire de mémoire, j’aime beaucoup le fait qu’ils ne soient pas très imposants, tout en conservant une apparence lourde tout de même. Ce sont vraiment devenus des passe-partout pour moi, et ils ont en plus le mérite de laisser visible les petits motifs présents sur les manches du plastron. Les bottes, blanches et dorées également, sont craftables et horribles sur un hobbit (mes yeux saignent en ce moment même).

“On se replie ! On repart à Minas Tiriiiiiiiiiith !”

Concernant le casque, je suis fière de moi haha. Je plaisante, mais je me suis fait violence pour changer un peu mes habitudes et sortir de mes idées de cheveux libres ou de serre-tête. Je sais qu’il y a des gens qui aiment les casques (brr, sont-ce des humains ?), et… Ma foi, ils ont raison, un casque finit “vraiment” une tenue guerrière je trouve. En fouillant dans mes coffres, je suis tombée sur un casque mis de côté à l’époque de l’Ithilien du nord, un casque faisant partie du stuff violet obtenu en récompense de quêtes (je fais un rapide aparté pour rappeler à ceux qui dénigrent ces récompenses violettes qu’elles peuvent servir autrement que pour s’en équiper, et que tout le monde ne les jette pas forcément de son sac en râlant, hein). On peut en obtenir une version similaire avec les fleurs, mais il me semble de mémoire qu’il est argenté et non plus doré. Ce casque est très beau ! On y retrouve les classiques ailes gondoriennes, mais dans un format moins Astérix qu’ailleurs (Aragorn, tiens-toi prêt pour les moqueries qui vont fuser le jour de ton putsch couronnement). Je l’avoue, il me plait. Beaucoup.

La tenue féminine à présent ! On va faire court, je sens que j’en ai perdu deux qui ronflent au fond. Le pire, c’est que il n’y a vraiment pas grand chose à dire sur cette tenue ! Je voulais la robe de l’Anorien, parce que c’est la seule robe coupée de façon différente, et j’aime cette coupe, pitié, J’EN VEUX PLUS ! Si quelqu’un d’important passe sur ce blog et lit ces lignes, S’IL VOUS PLAIT, donnez-nous d’autres robes avec cette forme ! Donc, la robe de l’Anorien, avec la cape gold, encore une fois, voulant conserver la même logique que pour mon couple de rohirrims.

Et je ris, mais j’ai honte, car j’ai encore utilisé les épaulières à moumoute du raid. Mais ce n’est pas si facile d’innover ! A chaque fois que je cherche autre chose, elles m’agressent visuellement avec toute leur beauté et me font des grands signes de fourrure depuis ma garde-robe ! Mettez-vous à ma place ! Je ne suis qu’une hobbite ! Ne riez pas, j’ai eu un Oscar comme ça.

Donc voilà, robe déjà vue, épaulières magnifiques mais déjà vues, et serre-tête… Je ne l’aime pas ce serre-tête, je trouve qu’il fait vraiment pour le coup beaucoup trop Astérix, ou alors prétentieux, ou bien les deux. Mais bon, il a le mérite de coller avec le contexte, donc bon. Je réalise que la tenue féminine n’est vraiment qu’accessoire, plus destinée à accompagner l’armure de mon mannequin masculin, comme quoi, on peut gondoriser le concept de la plante verte 😀

Je profite enfin de cet article pour vous annoncer que -certainement grâce au concours de Khalès- mon blog vient de passer le cap des 20 000 visites ! Alors un GRAND merci à vous, c’est motivant 🙂

Hobbitement vôtre

~ Prunaprismia


Pour lui :

  • Tête : Casque de la Cité reconquise – Récompense de quêtes en Ithilien du Nord // Set intermédiaire de l’Ithilien à échanger contre des fleurs auprès des herboristes .
  • Épaules : Spallières inférieures de Dungon – Set capitaine auprès de l’intendant des novices à Harndirion (Enedwaith)..
  • Torse : Armure matelassée en tissu de chercheur d’Ithilien – Set léger de l’Ithilien à échanger contre des fleurs auprès des herboristes.
  • Mains : Gants des Montagnes blanches – Récompense de quêtes dans la Vallée de la Racine noire (Ouest du Gondor) // Version similaire au Pays de Dun ou bien avec le set sentinelle à Dol Amroth..
  • Pieds : Bottes de guerre de vaillance du Gouffre – Craft armurier niveau Ouestemnet.
  • Dos : Cape souple de l’intendant de l’Armée – Prouesse de réputations dans les Landes désertiques.

 

Pour elle :

  • Tête : Serre-tête ailé – Pnj “ornementations” du camp d’escarmouches.
  • Épaules : Épaules de Maître Archer précis – Set intermédiaire du raid du Trône du Seigneur de la Terreur.
  • Torse : Robe de l’automne Anòrien – Récompense du festival des Moissines.
  • Dos : Cape souple de l’intendant de l’Armée – Prouesse de réputations dans les Landes désertiques.

La “Lame ailée” s’obtient également dans les Landes désertiques, avec un certain nombre d’objets de réputation de la faction “Armes”. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 thoughts on “Reviens-moi

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :