La maison de la Fleur d’Or

Et voilà, encore un titre qui n’a rien à voir avec le sujet, ou presque ! Mais mon échec critique à trouver des vêtements aux couleurs de cette fameuse maison l’explique un peu, toutefois. Certains l’auront compris, j’ai eu envie d’imaginer un Glorfindel. Attention, comme Thorin et Elrond, c’est MA vision des choses, simpliste et colorée (je préviens :D). N’étant peu portée sur l’érudition et la connaissance des Noldor, je m’en tiendrai à ce que je maîtrise plus ou moins : les chiffons.

Donc, ma vision de Glorfindel ! Un elfe blond, beau -évidemment- qui a eu le culot suprême de voler la vedette au Fou Gris pour ce qui est de la panoplie Balrog-Résurrection. Comme quoi, Gandalf n’a rien inventé. Concernant la tenue, il me fallait du doré, évidemment.

J’ai commencé par la robe, et oui, j’ai bien dit robe, car je voulais dépeindre un Glorfindel “au repos”, tel qu’on peut le croiser à Fondcombe ainsi que certains autres Seigneurs Elfes. J’ai jeté mon dévolu sur la robe de MDS du set de Barad Guldur, qu’on obtient au camp d’escarmouches. De mémoire je n’avais encore fait aucune tenue avec ! Cette robe est très belle, très travaillée, et ô joie, elle a le mérite de s’obtenir avec seulement quelques marques. Malgré ma faible réserve de teintures feuille morte (pourquoi diable n’en ai-je pas plus farmé ?!), j’ai choisi cette couleur dorée très lumineuse, qui correspondait à l’éclat que je recherchais.

Le résultat me plait beaucoup, le doré est décliné en plusieurs teintes, ce qui me permettait ensuite de mixer les couleurs pour un rendu moins uniforme (même si j’ai une tendance à aimer les raccourcis chromatiques, presque autant que les synonymes alambiqués).

Par contre, malgré la beauté de cette robe, j’ai recherché pour l’assortir des épaulières lourdes, massives tout en restant elfiques, histoire de viriliser un peu la tenue et la silhouette. Après avoir fouillé un peu partout, je me suis rappelé des épaulières du set Chasseur de la Lothlorien, épaulières qu’on trouve aussi dans la Forêt Noire. Malgré leur volume, elles conservent une forme délicate, ainsi que plusieurs dorures qui rappellent la robe. Je n’ai pas touché à leur teinte d’origine, car celle-ci était déjà en harmonie avec les manches de ma tenue, manches qui ne se colorisent heureusement pas.

Pour les chaussures et les gants, je n’ai pas fait preuve d’une grande créativité, car avec le style de robe que j’avais choisi, on ne les voit presque pas. Donc, presque tout ferait l’affaire. J’ai personnellement choisi une paire de “random bottes elfiques”, histoire d’avoir le petit bout pointu qui va bien. On trouve bon nombre de ces bottes au camp d’escarmouches, mais il me semble que le tailleur peut également en crafter.

Je suis particulièrement fière de ce screen qui n’a absolument aucune raison d’être.

Les petits bracelets qu’on ne voit absolument pas héhé, viennent du set Draigoch, qu’on trouve à Galtrev auprès du sale nain à côté des mannequins d’entraînement. Ils sont plutôt sympas, mais difficiles à assortir, car toutes les pièces de ce set prennent la teinture d’une manière assez anarchique, aussi ça m’arrangeait bien je l’avoue, d’avoir des manches si longues sous lesquelles les dissimuler ! Tout ce que l’on en voit ici, ce sont des petites dorures, et c’est parfait (#flemme).

La cape ! J’ai cherché PARTOUT, j’ai fouillé LID en long en large et en travers, persuadée que j’allais forcément trouver une cape imprimée d’un motif de fleur d’or, ou au moins d’un motif floral que j’aurais pu teindre, mais non, rien de rien, même si il me semblait bien qu’une telle pièce existât (on admire la conjugaison s’il vous plait). Il y a bien des capes à fleurs certes, mais après avoir vu le blason de la maison de Glorfindel sur Wikipédia (Wiki qui -soit dit en passant- a repris la traduction étrangement déroutante de Daniel Lauzon, qui j’espère n’arrivera jamais sur Lotro), je cherchais un modèle si spécifique que j’ai préféré renoncer et choisir une cape complètement différente.

Je me suis donc rabattue sur la cape du Dragon d’Or, qu’on a pu obtenir au festival de Printemps. Elle est dorée, elle est belle, magnifique !  Et, peut-être m’accuserez-vous de mauvais foi, mais je me persuade même voir une sorte de fleur dans le motif, si l’on y met un peu du sien ! Bah, la coupe de cette cape est originale, et j’aimais beaucoup les motifs de fond, qui en font une pièce sympathique à porter.

Pour le casque, rien d’original encore, j’ai même hésité à porter quoi que ce soit, tant les coiffures des elfes mâles sont très souvent richement ornées de feuilles et de bijoux (et dire qu’il y en a qui choisissent délibérément la coupe Bieber, c’est honteux :p). Mais bon, comme j’avais envie que mon Glorfindel chie la classe jusqu’au bout (c’est beau), j’ai posé sur sa blonde crinière le serre-tête lambda de la Moria.

– “Mais si je te jure, et en plus il se fait appeler “Gandalf le Blanc” maintenant !” – “Non ?! Déliiire !”

Et voilou ! Cela faisait longtemps que je n’avait pas fait de tenue elfique, et encore moins masculine, et encore moins masculine en robe héhé, mais j’aime assez le résultat global. Une tenue qui conviendrait également bien à un GDR, ou MDS, bien que les nombreux que je croise à Bree n’aient aucunement besoin d’aide pour réaliser des ensembles qui claquent, ensembles dont je m’inspirerai sans doute un jour, diabolique que je suis.

oO° Je dédie cet article à TOI, TOI qui m’a fait un beau cadeau, un très beau cadeau, TOI qui me fait voir un bel été Mordorien à venir, TOI que je ne sais pas et ne saurai sans doute jamais comment remercier (à part en continuant à faire des articles qui te font sourire, même si c’est un retour bien mince !). Merci, TOI, merci du fond de mon petit cœur de Hobbite 🙂 °Oo

Gratitudement tienne,

~ Prounaprismia


 

  • Tête : Chapeau de Cérémonie du mot écrit – Set léger de la Moria auprès du pnj “Ornementations” du camp d’escarmouches.
  • Épaules : Épaulières de la Flèche vive – Set de Chasseur Dar Narbugud auprès du mentor de classe à Caras Galadhon // Ost Galadh.
  • Torse : Robe de Gardien du savoir – Set MDS de Barad Guldur auprès du pnj “classique” du camp d’escarmouches.
  • Mains : Bracelets du Chanteur funèbre – Set léger auprès de l’intendant des aventuriers à Galtrev (le nain revêche).
  • Pieds : Chaussures de la Mélodie insouciante – Set ménestrel de Barad Guldur auprès du pnj “classique” du camp d’escarmouches.
  • Dos : Cape du Dragon infatigable – Récompense du Festival de Printemps.

L'”Épée de Malendol” provient de l’épique dans la Forêt Noire, et est une des plus belle épée à skin elfique du jeu, à mon sens (bien qu’il n’y en ait pas assez pour tenir la comparaison^^).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

One thought on “La maison de la Fleur d’Or

  • Je préfère la version de Thorin. J’accroche toujours pas avec les elfes, probablement cette position où même de face, je les voit de travers.
    Très belle tenue toute dorée. Toujours aussi bien écrit.
    “Je suis particulièrement fière de ce screen qui n’a absolument aucune raison d’être.” Ya pas à dire, ce screen là vaut son pesant d’or 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :