Jeune & Velue ~ Princesse’S

Un article de filles ! Ou pas, connaissant la passion avec laquelle certains entonnent des chefs d’œuvres douteux tels que … Non, allez, soyons sympa, gardons un peu de mystère et ne dévoilons pas l’identité de ce grand fan, aînée d’Arendelle à ces heures. Tu m’en dois une Eldo ! Bien que la plusse jolie soit tout de même Princesse N, qui fait honneur à la gente féminine et pour qui je l’avoue, le titre de cet article est un peu dédicacé.

Bref ! Je reprends ma thématique des “Jeune & Velue”, thématique centrée sur les petites hobbites, si vous avez bien suivi. Ce sont des tenues assez simples, qui ne nécessitent pas vraiment un article à part entière, et résultent le plus souvent d’un gros coup de cœur pour une pièce, une monture, ou même quelquefois, une arme. Ici en l’occurrence,  ce sont deux nouvelles montures qui m’ont inspirée.

Allons-y Alonso !

Jean-Michel Montage, encore et toujours d’attaque.

La Rose

Une tenue qui me trottait dans la tête depuis longtemps, depuis en fait le long farm des quêtes des herboristes en Ithilien, qui sont tout de même payantes au final puisque personnellement je trouve la monture très réussie. Alors oui, il faut un peu aimer les fleurs quand même, mais ça fait quelques MàJs qu’on s’y fait, non ? 😀

Je ne voulais pas faire une monture full-Ithilien, et le festival d’été qui vient d’ouvrir ses portes m’a donné l’opportunité d’étoffer un peu mon gros poney. Des tournesols ! Ah ! Quelle idée sympathique, je ne me lasse pas de voir le gros panier fleuri remuer sur le non moins gros postérieur de mon cheval. Et ce licol et cette queue tressée, une vraie merveille (bien que la queue de la monture herboriste soit nettement plus belle à mon goût) !

Il me fallait donc une tenue “princesse”, très lumineuse et un poil fleurie. Encore une fois, ces tenues peuvent également très bien fonctionner sur des elfes ou des humaines. Je suis partie de la robe de fête à dorures du noceur, robe que l’on obtient au bout de 4 ans de jeu si je ne m’abuse, mais dont on trouve une bien plus jolie version au Store. C’est à mon sens une des plus belle robe du jeu, très lumineuse, et avec des reflets très riches, qui en font une pièce très classieuse hehe, à sortir pour se la raconter au milieu des bouseux de la Comté, par exemple.

J’avais donc une certitude pour la robe, le reste m’a posé pas mal de problèmes, notamment parce que je voulais assortir la tenue à la monture, et que le panier de tournesols a le défaut (et l’avantage) d’être relativement gros, ce qui fait que toutes les capes rentrent dedans.

J’ai fini par opter pour une tenue avec cape à pieds, et sans cape à cheval. Ouais, c’est simple la Vie des fois.

La cape était toute désignée ! Je n’avais jamais encore fait d’article avec celle de réputation de l’Ithilien, et pourtant, il y aurait long à dire sur cette sublissime cape. Mais je pense m’être déjà assez étendue sur la beauté de ces pièces en vantant les mérites du masque de renard et des épaulières dans de précédents articles, je vais donc économiser ma bave qui commence déjà à dégouliner sur le clavier.

Pas de pitié pour les crapauds.

Pour lier la cape et la robe, plutôt que de reprendre les épaulières de l’Ithilien, j’ai été pioché dans le camp d’escarmouches pour ressortir celles du set ménestrel d’Erebor, que j’aime tout particulièrement parce qu’elles donnent une silhouette très carrée au personnage et ont un skin totalement inédit, auquel les gens ne pensent pas toujours. En plus, elles recouvrent une partie du dos, ce qui était parfait pour ma tenue “sans cape”.

Concernant la tête, rien d’original encore une fois, j’aurais RÊVÉ qu’ils ajoutent une couronne de tournesols au festival, mais bon…

Finissons avec le poney ! Celui-ci porte le licol et le panier de tournesols (festival d’été en ce moment), la caparaçon (j’aime pas ce mot) ainsi que la magnifaîque queue des herboristes, une selle random qui va pas trop mal, et les jambières de la monture du ménestrel (Store only).

  • Tête : Couronne de fleurs fraîchement cueillies – Récompense de la Foire des Fermiers.
  • Épaules : Protections d’épaules du veilleur d’Erebor – Set ménestrel d’Erebor auprès du pnj “Armures légères” du camp d’escarmouches.
  • Torse : Robe de fête à dorures du noceur – Récompense de 4 ans de jeu // Lotro Store // Marché de Lalia.
  • Dos : Couronne (??) des Terres sauvages d’Ithilien du Nord – Pnj “Herboriste” dans l’Ithilien du Nord.

La petite fleur provient comme toujours de l’épique dans les Landes Farouches, et je ressens de la tristesse en dedans de moi comme dirait M. K, à rêver encore d’une nouvelle sorte de fleur à tenir à la main, comme, genre, euh… un tournesol ?

 

La Bleue

Une tenue un peu moins “princesse”, je vous l’accorde. Et moins recherchée aussi ! Enfin en ce qui concerne la monture. Là, rien à comprendre, tout provient (presque) exclusivement de la récompense d’Anniversaire des 10 ans. Bon, on avait eu un Dragon d’Or au dernier festival, là c’est un Dragon Argenté, mais c’est quand même très différent, sisi, point de recyclage ici-bas. Pour ma part, je trouve l’argenté plus réussi que le doré, mais c’est très personnel, les deux sont vraiment identiques.

Avec ma passion pour le bleu marine (en plus c’est la teinture la plus facile à obtenir en jeu), cela a été un jeu de hobbit de trouver une tenue pour frimer se promener sur un poney dragonifié. Je voulais vraiment faire quelque chose de propre, pour aller non seulement avec la monture, mais également avec le cerf blanc, dont certains gardiens de ma connaissance rêvent la nuit (en plus de rêver de leur Chef vénéré, cela va de soi).

Je n’utilise pas assez la robe de reine elfe, mais en la voyant portée (très bien portée même) sur une amie, associée à une des capes de Papy Saroo’, j’ai eu envie de la ressortir.

Ce qu’il y a de chouette avec cette robe, c’est que 1) on peut la trouver à l’HV, 2) elle prend très bien la teinture en proposant EN PLUS des nuances et 3) Obi-Wan Kenobi. Je me rends compte que j’ai énormément de mal avec les robes-robes sur les non-hobbites, je trouve que ça fait des personnages un peu difformes (surtout les humaines), alors que sur les hobbites, c’est tellement bien ajusté, et surtout, surtout, il n’y a pas de chaussures moches posées comme ça.

– Screen uniquement présent pour justifier l’achat de ma carte graphique –

Etant posée sur la monture du Dragon, c’est tout naturellement que j’ai choisi de porter la cape de même facture pour ma tenue. Sans capuche, évidemment. Non mais. Et comme je suis dans ma période “Épaulières du Raid”, période qui commence à durer voyez-vous, j’ai ressorti cette merveille de fourrure immaculée qui couvre les pâtes de la cape et tombe à merveille sur la robe.

Pour terminer, comme pour la tenue précédente, rien d’original, et ce n’est pas faute de chercher pourtant. J’ai utilisé le serre-tête de Simbelmynë, qui est joli certes, mais bon… Je crois qu’au bout de plusieurs années je commence à me lasser de ces mêmes items floraux ! Mais bon, allons, ce serre-tête est très joli, et c’est inutile de passer son temps à quémander et à râler (même si c’est tellement boooon). Plus de couronnes ! Plus de bouquets ! Plus de fleurs !!

  • Tête : Serre-tête de Simbelmynë – Récompense du Festival de Printemps.
  • Épaules : Épaules de Maître Archer précis – Set intermédiaire du raid du Trône du Seigneur de la Terreur.
  • Torse : Robe de reine elfe – Loot en coffres fermés à clef // Lotro Store // Marché de Lalia // HV.
  • Dos : Cape du Dragon Nostalgique – Récompense de la prouesse “La Traversé de la Terre du Milieu” (10 ans de chasse de Waldo).

Je ne l’ai pas précisé mais la monture a toutefois les jambières poilues du Yule que j’adore. L’arc est le basique légendaire niveau 100, et la “Dague acérée des Sutcrofts” s’obtient dans les plus grandes villes du Rohan Est auprès des pnj’s de réputation.

 

Et voilou ! En attendant un article plus consistant, et l’espérance de nouveaux skins avec le Mordor !

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :