Retour à Harwick

Aloha !

Un article un peu spécial pour fêter dignement cette fin d’année (comprenez que je vais blablater encore plus que d’habitude :p), car la tenue que je vais vous présenter est vraiment très spéciale pour moi, bien que toute récente.

Pour raconter les choses dans l’ordre, il me faut remonter à l’an de grâce 2013, et plus précisément à mon second screen (sans mentir, c’est vraiment mon second screen, je venais à peine de découvrir la commande). A l’époque, je venais d’arriver dans l’Est du Rohan, et j’avais encore mon vieux PC portable -avec les graphismes qui allaient avec hehe- et tout m’émerveillait (notamment les pnj’s, mais ça, je vous l’avais déjà raconté).

ScreenShot00002
– Le screen en question –

J’arrivais en vue d’Harwick, après avoir assisté au saccage de Langhold, et je suis restée complètement stunned sous l’effet de cette vue magnifique. Et c’est là toute la magie de Lotro, même avec des graphismes “basiques”, le ciel reste tout simplement éblouissant. Je me suis sentie étrangement attirée par cette image ; la route lointaine, les lumières de la grand’ salle d’Harwick, cette impression de foyer retrouvé après de nombreuses errances bref, il m’aura fallu trois années pour comprendre ce que tout ça représentait pour moi, mais je savais qu’il y avait quelque chose.

Et bien sûr, à chaque fois qu’un de mes personnage arrivait au même endroit, je refaisais le même screen, essayant de comprendre ce qui m’attirait inexorablement vers Harwick au lever du soleil…

J’aime donner un background à chacun de mes personnages, et j’avoue ne pas pouvoir vraiment “jouer” avec eux tant que je ne sais pas qui ils sont (c’est comme ça). Ma hobbite a son histoire, ma capitaine Gondorienne aussi, même mon elfe a sa petite biographie (un peu bancale j’avoue, j’ai du mal à la cerner, encore hehe), mais je n’avais jamais encore joué de personnage rohirrim, bien que c’est une culture qui me fascine (sans aller jusqu’au FNR hehe).

ScreenShot00049
– Second passage, avec ma capitaine –

Il y a quelques temps, j’ai créée une ménestrelle, et je l’ai faite venir du Rohan. Dans mon esprit, elle venait d’Harwick, car je sentais que toutes ces années à m’émerveiller devant cette vue, le fameux screen, tout cela trouverait son sens avec elle. En général, j’écris l’histoire de mon personnage très vite, car au bout de quelques dizaines de niveaux, je les “connais”, et je sais précisément qui j’ai dans les mains hehe (je sais, ça paraît un peu étrange sans doute, mais j’aime que mes personnages soient “vivants”, c’est ma façon de jouer).

Le hic, c’est que j’ai mis énormément de temps à définir ma ménestrelle. Je l’ai faite participer à la réunion RP rohirrim à Aldburg, en compagnie du capitaine Aeldras, mais ce ne fut pas concluant, car je la jouais faible, fragile, un peu effrayée par la guerre et… je n’aime pas du tout ce genre de personnage hehe.

Je ne me mettais pas tellement la pression, espérant que le verrou céderait une fois au Rohan, et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Sans vouloir passer pour une folle hehe, j’avais prévu un peu le coup, à savoir la tenue bien sûr, car je voulais qu’elle soit parfaite pour arriver au point précis au parfait moment, bref, pour que la magie opère pleinement cette fois (j’avais fait la même chose avec ma Gondorienne, qui n’a franchit les murs de Minas Tirith qu’une fois convenablement vêtue).

ScreenShot00252
– Le troisième, avec mon elfe (et mon nouvel ordinateur adoré) –

Et en arrivant en vue d’Harwick, sa ville natale, sur sa monture de guerre, j’ai enfin eu le déclic. Enfin, j’ai compris tout ce que j’avais ressenti en voyant ce paysage tant de fois, tout prenait du sens, et j’ai eu l’impression un peu niaiseuse que tous ces screens n’avaient été là que pour me mener à ce moment précis où mon personnage prenait enfin vie. Et ça fait foutrement du bien hehe (je me suis même fendue d’un sms à 3h du matin pour partager ma joie) !

Bref, je ne m’étendrais pas plus sur le background de ma ménestrelle, il est lisible dans sa biographie, et je crois qu’elle va rester un long moment au Rohan, quêtant, galopant, et même RPéant si le cœur vous en dit, partir à l’aventure dans les plaines de la Marche, il n’y a rien de plus passionnant.

Donc ! Après toute cette parlotte sentimentale-niaiseuse, il est temps de vous présenter la tenue (si vous êtes toujours là, allez vous préparer pour ce soir ! Si on est déjà le 1er, restez décuver avec moi :p) !

C’est une tenue plutôt simple en vérité, mais je crois que ça va être LA tenue de ma ménestrelle.

Tout est parti du PvP, pour tout avouer. J’avais pas mal de citations en réserve, et j’en ai profité un jour pour faire le tour des vendeurs de Glàn, histoire de les dépenser utilement :p J’ai repéré au mentor pour ménestrels justement une superbe tunique, au laçage complexe et très sympathique. On retrouve une pièce très ressemblante au négociant rohirrim de Galtrev, plus accessible certes, mais les motifs n’ont rien à voir. Ici, j’aime beaucoup le mélange cuir-couleur, ainsi que la petite bordure or très lumineuse. Et ce laçage sur la poitrine, ah ! Magnifaîque !

J’aime assez les longues silhouettes élancées (c’est le complexe de la hobbite grassouillette ça), et j’ai choisi d’accompagner la chemise du pantalon tout simple qu’on peut obtenir à Galtrev. Le rendu est très mat, et, sans vouloir spoiler, convient parfaitement à une cavalière.

Pour les bottes, j’ai voulu quelque chose d’assez imposant, un peu comme ma tenue de Dol Guldur présentée il y a quelques temps. Les jambes fines, avec les grosses bottes, j’adore ! Pour rendre à Gamleth ce qui est à Gamleth, j’avoue m’être inspirée de la 1ère tenue que celui-ci avait porté au 1er défilé “De Lames & d’Aiguilles”, avec les bottes qu’on obtient à Minas Tirith (bouuuuh Gamleth, hooooonte !) avec les répétables des maçons, forgerons et autres. En vert, elles rendent très bien, et j’ai toujours trouvé que le doré rendait bien mieux sur une tenue du Rohan que du Gondor.

Concernant les épaulières, je suis bien évidemment restée fidèle à ma moumoute chérie, en effet, pour une fois que j’avais un personnage qui justifiait son emploi ! J’aime d’autant plus ce modèle-là (rappelez-vous, il y a deux styles d’épaulières à fourrure) qu’il laisse les cheveux tomber librement sur les épaules, en attendant qu’on puisse avoir LA véritable crinière blonde que tout rohirrim qui se respecte se doit de porter :p

Pour le reste, j’ai fait simple, et plutôt classique je le reconnais, même si à mon sens la teinture change beaucoup de choses, et là en l’occurrence j’ai utilisé plusieurs teintes de vert (olive, taureau mugissant et vallée de Morgul) pour arriver à un rendu harmonieux de la tenue.

lotroclient 2016-12-31 13-07-10-67
– Note pour plus tard : virer le renard AVANT de screener –

La capuche de voyageur se loot dans les coffres, mais tombe aussi régulièrement à l’HV (ainsi qu’au Store pour les compulsifs comme moi^^). Cette capuche, c’est la vie, elle passe absolument partout. La fine bordure marron qui fait “rôdeur” (et là, Gamleth hurle), la teinture qui reste légèrement plus claire sur le devant, ça fait très vrai, c’est vraiment une très belle pièce.

Concernant les gants, j’ai fait plusieurs essais, et au final j’ai utilisé une récompense de quête du pays de Dun, d’ailleurs ça me fait penser que ANNONCE ! En rushant cette région (oui, je sais, c’est mal), j’ai réalisé que la plupart des pièces au skin sympa s’obtient avec l’épique, donc, si vous n’avez pas la zone, ce n’est pas vraiment un handicap 🙂 Même si je vous la conseille fortement, elle est très agréable à faire (même si bon, au bout de trois fois…).

Concernant les armes, j’ai craqué sur un bouclier de craft, qui était d’un beau vert également, même si j’avoue avoir longtemps hésité avec un bouclier plus “classique”, comprendre avec un cheval quoi :p Au dos, du classique aussi, le sac de sage, qui est le sac qui fait le moins “hobbit” je trouve, malgré la pipe hehe.

Donc voilà, si on exclut le coup de cœur de malade de mon background, ça reste une tenue très pratique, pour un rohirrim ou non d’ailleurs !

J’en profite pour vous remercier tous de cette année passée à vos côtés, d’avoir su accueillir mon petit blog, j’espère que vous prenez autant de plaisir à me lire que j’en prend à concocter des tenues et à -cela va de soi- à blablater :p Je vous souhaite du fond du cœur à tous un très bon réveillon, et… vais-je sauter dans le cliché ? Mais oui, et à pieds joints ! A l’année prochaine !

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia


  • Tête : Capuche de voyageur – Loot dans les coffres fermés à clef // HV // Lotro Store // Marché de Lalia.
  • Épaules : Spallières de destinée souples du Grand Fleuve – Craft tailleur de niveau Ouestfolde.
  • Torse : Tunique harmonieuse – Set ménestrel auprès du mentor de classe à Glàn Vraig (Landes d’Etten).
  • Mains : Angolgam – Récompense de quête (épique et autres) au pays de Dun.
  • Pieds : Bottes des champs de l’Anorien – Récompense de quête dans l’ancien Anorien // Set lourd auprès d’une des factions de Minas Tirith (flemme d’aller crasher pour vous dire laquelle :p).
  • Dos : Sac de sage – Lotro Store.

L’épée “Défaite de Boshchi” est une récompense de quête du Plateau, mais le même skin est disponible directement aux pnj’s de réputation dans les grandes villes de l’Estemnet. Le “Bouclier léger du pays de Dun”, est un craft de guilde ferronnier de niveau Ouestfolde. Quand à la monture dont je viens seulement de réaliser que je n’ai absolument pas parlé, c’est la monture des Monts du Fer, disponible au Store.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

4 thoughts on “Retour à Harwick

  • ” Note pour plus tard : virer le renard AVANT de screener ”
    Tatata ! Pas de ça ici ! On parle POLI des renards ! 🙂

  • Une très bonne tenue, qui plus est pour un background que j’affectionne.
    On retrouve toujours la moumoute qui va devenir LA pièce indispensable et obligatoire pour ce type de tenue ^^. J4aime beaucoup l’ensemble de la tenue avec ses couleurs vert/beige/marron, qui s’harmonise bien sur les différentes pièces. Sans être particulièrement propre à la culture rohirrique, l’ensemble figure bien une tenue du Rohan. J’émets juste des doutes sur les bottes, oui je sais, c’est moi qui les utilisait en premier mais uniquement pour le concours depuis elles ont rejoins le placard et j’ai retrouvé mes bottes de bouseux avec plaisir ;). Certes l’effet grosses bottes est réussi mais je leur trouve peut-être des formes trop pointues ou bien est-ce uniquement parce que je sais qu’elles proviennent de Minas (les préjugés ont la vie dure).
    J’aime bien la monture, sans être un coup de coeur, elle est sympathique. J’ai récemment effectué quelques tests sur le mien (actuellement il a sa parure de Noël venue tout droit de Yule) et je me suis laissé tenté par une tenue à crue avec un minimum de parure (comme ton troisième, l’elfe), ça change de ce que l’on voit, on revient au fondamentaux, en tout cas ça me plait.

    *toussote* et cette gente demoiselle est joignable sur un 06? *innocent*
    Avec un peu de chance, nous nous croiserons dans une taverne du Rohan, les plaines sont vastes mais ne dit-on pas que le monde est petit?

    Pour ma part, et j’espère pouvoir parler au nom du plus grand nombre, je prends toujours plaisir à découvrir les nouvelles tenues concoctées et plus encore à lire le blabla qui les accompagnent :). Bon réveillon!

  • Bonne année renard et chiffons !

    Résolution de 2017 apprendre à prononcer le nom de cette rohirette …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :