Trappeur du Pays de Dun

J’avais dit que je ne referai plus de tenue sur demande, j’ai menti ! Un bon ami m’a dit qu’il recherchait un skin d’homme du Pays de Dun, et, faute de meilleure inspiration, j’ai décidé de me pencher sur la question. Et puis, l’idée de faire une tenue 100% pays de Dun était très alléchante, le design de ces pièces était vraiment une grande réussite.

J’ai donc sorti certaines de mes pièces favorites, mêlant le cuir au brun, la fourrure, le petit côté trappeur qui va bien, l’aspect usé général bref, que du bon ! J’ai également réalisé en confectionnant la tenue que purée-une-tenue-de-rôdeur-c’est-trop-la-classe. Imaginer un homme un peu bourru, coupant du bois torse nu dans la forêt, dépeçant les ours avec ses dents, jouer du violon le pied sur un tabouret (ah non ça c’est Charles Ingalls), le rêve !

Je voulais faire une tenue avec le torse et le bas séparé, car il fallait que les cuisses musclées de mon mannequin béornide soient moulées dans THE pantalon qui va bien (on est sexy ou on ne l’est pas), que l’on trouve au pnj de réputation des hommes du Pays de Dun à Galtrev. Pour 1 po 500, offrez-vous un derrière d’enfer ! Il en existe plusieurs sortes du même type, certains mats, d’autres plus brillants, j’ai choisi ici des jambières très mates, à l’aspect rugueux. La teinture prend extrêmement bien dessus, et le rendu est très sympathique (sans mentir, les dames se retourneront à votre passage).

Pour accompagner le plus beau pantalon du monde, j’ai voulu porter une pièce inédite pour moi, à savoir la chemise du set d’ornementation d’ouvrier du Pays de Dun, que l’on obtient en faisant les interludes des Landes Farouches. Le set en lui-même n’est pas franchement folichon, mais certaines pièces sont intéressantes à assortir, et puis j’avais envie de changer un peu mes habitudes, réalisant que c’est souvent lorsque je bouscule mes acquis que mes tenues sont le plus abouties hehe.

Et le fait est que seule, cette chemise est très sympa ! Elle présente un aspect totalement différent de ce qu’on voit habituellement (longueur des manches, motifs sur les bras, gilet sans manches, etc… ). Bref, si vous n’avez jamais fait les interludes, faîtes-les pour cette chemise 🙂 (et pour les brassards, mais nous y viendront après), et surtout, ne faîtes pas comme moi (càd jeter directement le set complet en pensant -à tord évidemment- qu’on le possède ailleurs sur un reroll…) !

lotroclient-2016-09-07-22-23-00-64
“4 pa pour une potion ?! Fffffoleur !”

J’avais donc la “base” de ma tenue, sachant que le reste ne serait pas très compliqué vu le cahier des charges plus qu’agréable qu’on m’avait confié ! J’ai choisi de porter une de mes paires de bottes favorites, au skin du pays de Dun évidemment, qui mêlent tissu et plaques et font surtout un gros pied et un gros mollet (parce que pour couper des arbres dans la forêt et porter les tronc d’un bras comme Schwarzy, il faut en avoir dans la chaussette). Grâce aux nouvelles teintures et au fabuleux pêche de la Comté, j’ai pu les assortir discrètement au gilet de la chemise et éviter ainsi une tenue 100% marron.

Pour parfaire ma tenue de forestier, j’ai équipé le sac à dos qu’on trouve au camp d’escarmouches, qui est vraiment parfait pour n’importe quelle tenue de rôdeur. J’aime particulièrement les pièges qui y sont attachés ! Et puis avoir une si belle pièce accessible ultra facilement, c’est quand même agréable, comme quoi, tous les bons accessoires ne sont pas forcément au Store 😉 Pour le reste du crâne, j’avoue ne pas avoir beaucoup cherché, car pour moi, un rôdeur/trappeur/forestier est fatalement capuchonné. J’ai donc utilisé la capuche de rôdeur qu’on trouve au Store (oui je sais ce que j’ai dit il y a deux secondes), mais qu’on peut aussi looter dans certains coffres, ou acheter à l’HV si on est chanceux. La capuche du Palais de la Nuit fonctionnerait très bien aussi, mais je tenais au petit côté “coutures apparentes” présent sur la pièce du Store.

Ne pouvant porter et un sac à dos ET une cape, j’ai rusé en portant des épaulières donnant l’illusion d’une cape enroulée (enfin, c’est comme ça que je le vois hihi). D’ailleurs, si vous êtes plutôt “cape”, elles sont également parfaites avec. Le bémol, c’est qu’on les obtient avec les quêtes de la région, et je ne suis pas certaine qu’on les trouve chez Lalia-la-voleuse (à vérifier). Encore une fois, si jamais vous n’avez pas encore fait les quêtes du pays de Dun, je vous encourage vivement à surveiller vos récompense, certains skins sont vraiment à tomber, et il serait dommage de monter un reroll juste pour ça (comme ma pauvre capitaine abandonnée (ohé ohé)) !

Je reviens enfin aux brassards que j’ai choisis, qui viennent également du set ouvrier du Pays de Dun ! Des gants iraient tout aussi bien, mais j’aime beaucoup l’aspect bois/lanières de cuir qui colle vraiment au personnage, et qui laisse ses belles grosses pattes visibles (le saviez-vous ? Les béornides ont des poils sur les doigts).

Pour finir le tout, j’ai voulu porter des armes un peu usées, à la limite entre l’outil et l’arme, et j’ai trouvé mon bonheur chez les vendeurs d’armes des toutes premières villes, comme Archet ou Combe. Si jamais vous cherchez un skin d’arme abîmé, tout est là ! J’ai particulièrement apprécié l’épée, me laissant à imaginer mon trappeur portant cette relique dans sa famille depuis des siècles, totalement rouillée et émoussée, plus habile avec la petite hachette qu’avec une arme digne de ce nom. La hachette est également originale, puisqu’elle fait vraiment hache de bûcheron pour le coup.

Mohicann, cette tenue est pour toi ! Et comme je sais d’avance que tu vas chipoter sur les détails :p, j’espère que l’attention et quelques éléments te plairont quand même !

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia


  • Tête : Capuche de voyageur – Lotro Store / Marché de Lalia / HV.
  • Épaules : Manteau matelassé de diseuse de bonne aventure du Pays de Dun  – Récompense de quêtes au pays de Dun.
  • Torse : Chemise d’ouvrier du Pays de Dun – Récompense des interludes épiques dans les Landes Farouches.
  • Jambières : Houseaux de guerre brillants du Pays de Dun – Pnj de réputation “Hommes du Pays de Dun” à Galtrev.
  • Mains : Manchettes d’ouvrier du Pays de Dun – Récompense des interludes épiques dans les Landes Farouches.
  • Pieds : Bottes en peau de sanglier – Pnj de réputation “Hommes du Pays de Dun” à Galtrev.
  • Dos : Sac à dos de trappeur – Pnj “ornementations” au camp d’escarmouches.

L'”Épée” et la “hachette” viennent du vendeur d’armes à une main de Combe (trouvable dans les villes de départ, objets de niveau 8 et 17).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

0 thoughts on “Trappeur du Pays de Dun

  • ouais tiens , parlons des brassards , si j’me souviens bien c’est ceux qui peuvent se teindre de n’importe quelle couleur ? ils sont fabuleux dans plein de situation (et sexy j’pense) et mériteraient bien leur propre article (mais y’a une chance que j’me plante et qu’ça soit pas ceux-là , des fois turbine a fait des trucs bizarres genre des superbes hauts avec des manches pourries d’une autre couleur , tu les cache avec ça et “ni vu ni connu”)
    ce sac à dos est indispensable pour plein d’persos avec sa p’tite hachette toute mimi , cool 🙂

  • Je me suis arrêtée à cette histoire de torse nu, d’ours et de violon… ouais…

  • Je pars 10 jours et il y a des tenues à la demande 😮 tout fout le camp ma bonne dame (et voui je suis déja la, gr 1, genou d’eldo 0 )

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :