L’éveil des Belles au bois : l’Été

Je vous propose aujourd’hui de continuer le cycle des tenues elfiques dont je vous avais parlé il y a quelques articles de cela. Après l’Automne, place à l’Été ! Je voulais avant tout une tenue lumineuse, très dorée, sans pour autant négliger le vert tendre que l’on voit partout à cette période de l’année. Tout comme ma tenue automnale, j’ai délibérément pris le parti de ne pas mettre de robe “robe”, pour pouvoir être libre de l’accessoiriser comme je le voulais. Mais, comme ce sont des tenues pour elfettes, l’aspect robe était quand même incontournable pour moi (vous imaginez Luthien courir dans les champs fleuris de Cerin Amroth en pantalon ?).

En partant sur cette idée d’association vert et or, je savais déjà exactement quelle robe il me fallait. Le festival du Printemps est riche en ornementations, il propose en effet des pièces pour tous les genres, torse + pantalon, robe “robe”, et la bure du Lissuin, que j’ai choisie ici. J’aime énormément cette robe, les détails sont vraiment travaillés et la forme, très originale, est assurément elfique. Le seul hic est qu’elle n’avantage pas forcément toutes les silhouettes (Pruna la hobbite se renfrognerait au souvenir du bruit du tissu déchiré au niveau du postérieur), et élargit énormément les hanches. Néanmoins, sur une elfe mince comme une tige de saule, elle l’allonge au contraire et rend plutôt bien.

Comme je farfouillais dans mon dressing, j’ai également retrouvé un serre-tête dont je ne m’étais absolument JAMAIS servi, mais que j’avais gardé parce que les jolis serres-têtes dans Lotro sont plutôt rares, il faut le dire. Le casque de la rose blanche -car c’est son petit nom- ressemble à une sorte de bandeau moderne, affublé de trois roses blanches en plein milieu du front. Dieu sait que je suis une maniaque de la symétrie, mais là, tout ce volume au milieu de la tête, ça fait trop Licorne pour moi.

Maiiiis comme il n’y a que les hobbites butées qui ne changent pas d’avis, j’ai refait un essai, et au final, ce n’est pas si choquant que ça, ça me permet en plus de mettre en avant une pièce de festival originale.

lotroclient 2016-08-21 00-16-20-63
” En plus c’est un répulsif anti-moustiques naturel ! “

Concernant les chaussures, j’avais déjà en tête le modèle qui me conviendrait. J’ai acheté ma paire à l’HV (dans un moment de flemme de rerollite aiguë), mais tout tailleur de niveau suprême pourra vous confectionner ce modèle léger, lumineux, et extrêmement abordable. Le motif doré sur le bout du pied me plaisait beaucoup, et il était vraiment en adéquation avec la tenue verte – dorée que j’avais en tête.

J’ai beaucoup plus hésité sur les gants, me demandant même s’il ne valait pas mieux rien porter du tout. Mais après réflexion, je pense que je serai déjà assez embêtée par les mains nues lorsque je porterai une robe “robe”, aussi ai-je finalement opté pour l’accessoirisation  au maximum hehe. Ces jolis mitaines sont une de mes pièces fétiches, et proviennent du camp fort fort lointain du clan du Bœuf à Nan Curunir (mais il faut une classe légère pour y avoir accès).

Les épaulières proviennent également du même endroit, et sont également une pièce que j’aime beaucoup porter. Elles rendent une tenue normale tout de suite un peu plus classieuse, et ont l’avantage de dissimuler les grosses attaches moches et hyper visibles des capes sans capuches (parce que c’est important le détail !). Il vous faudra également une classe légère pour accéder à ces épaulières, mais avec le nouveau système de voyages rapides via les collections, même un bas level peut se retrouver devant n’importe quel marchand de stuff, et ça, ça n’a pas de prix (seulement quelques marques / médaillons, pourquoi hésiter plus longtemps !).

Pour conclure, et comme il me semble que tout est gratuit dans cette tenue (hahaha), j’ai terminé ma tenue avec la cape à dorures de noceur, qu’on trouve chez la mère Lalia, au Store, ou bien qu’on reçoit en cadeau quand on a trois anniversaires de jeu (il me semble, à vérifier). Toutefois, les versions payantes du Store comme du marché de Lalia sont plus joliment travaillées que celle qui est offerte (ce que je plussoie), mais la différence est minime.

lotroclient 2016-08-21 00-03-06-33
Bambi se rebelle.

Une tenue lumineuse pour un Été qui se termine  🙂  Mes screens proviennent de la Comté, à l’endroit précis où Sam, Pippin et Frodon ont passé la nuit en compagnie de Gildor, dans le pays des Collines Vertes. Rien à voir avec le schmilblick me direz-vous, et vous aurez raison, mais la Comté est une des région que les gens font le moins je pense (ou bien par obligation hehe), alors qu’elle est riche en impressions Tolkienesques, et encore plus jolie depuis que l’herbe a poussé et que le meilleur jardinier des trois quartiers est parti à l’aventure, loin dans l’Est.

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia


  • Tête : Casque de la Rose blanche – Récompense du festival de Printemps.
  • Épaules : Les protections d’épaules du gardien de bête – Set MDS auprès du mentor pour MDS (sans blague !) au camp des marchands du clan du Bœuf à Nan Curunir.
  • Torse : Bure du Lissuin – Récompense du festival de Printemps.
  • Mains : Les gants du gardien de bête – Set MDS auprès du mentor pour MDS au camp des marchands du clan du Bœuf à Nan Curunir.
  • Pieds : Chaussures de rochassier (sponsorisées par Yao) – Craft basique pour tailleurs de niveau suprême.
  • Dos : Cape à dorures du Noceur – Lotro Store / Marché de Lalia / Récompense des trois ans (à vérifier).

Je n’ai volontairement pas mis d’accessoires en tenue, pour la bonne raison que Turbine ne propose pas de glaces à l’italienne d’ornementations :/ Mais le cerf-volant d’été ensoleillé serait un super choix, j’en connais une qui se mord les doigts de ne pas l’avoir farmé !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

0 thoughts on “L’éveil des Belles au bois : l’Été

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :