L’éveil des Belles au bois : l’Automne

Je voulais depuis longtemps faire une espèce de thématique des saisons, et en rangeant mes livres, j’ai trouvé l’inspiration du titre de ces articles. En effet, L’éveil des belles au bois est un livre que j’ai acheté à l’époque où j’achetais tout ce qui comportait la mention “Tolkien”, livres, films, etc (je peux vous dire que j’en ai vu du bousin)… Ce recueil de nouvelles est toutefois très joli et plaisant à lire, et il est indéniablement inspiré de l’univers du Seigneur des anneaux.

Donc voilà, pour revenir à nos papillons, j’ai eu envie de fait une quadrilogie de tenues elfiques, inspirées des saisons, dont voici ici la première. Et comme l’Automne est ma saison préférée, c’est par celle-ci que j’ai commencé ! Pour rassurer les elfophobes (je ne vise personne, surtout pas Delbenneth), je ne publierai pas les quatre articles à la suite, loin de là 🙂

J’avais acheté il y a très longtemps au Store une cape magnifique, profitant d’une promo, que je n’avais jamais pris le temps d’assortir avec quoi que ce soit. Et pour cause, la teinture prend extrêmement bizarrement sur cette pièce, et ses couleurs de base sont tellement compliquées à reproduire que j’avais laissé tomber, en remettant ça à un jour lointain. Manque de bol pour ma feignantise, quoi de mieux que cette cape pour représenter l’Automne ?

Heureusement, comme j’avais prévu de faire cette tenue sur une elfe, je pouvais me permettre de pousser un peu plus la sophistication, et donc de surcharger un peu les motifs.

Connaissez-vous le craft Tawarwaith ? Il ne me semble pas en en avoir déjà parlé, ou peut-être bien sur les bottes seulement. C’est une des grosses raisons qui m’ont fait monter un tailleur 🙂 Ces recettes, obtenables avec les feuilles de réput Malledhrim dans la Forêt Noire, donnent des armures absolument sublimes, très elfiques, très feuillues, très automnales, un régal. J’ai donc pris la robe, et j’ai constaté avec surprise et plaisir que les motifs concordaient exactement ! On retrouve la même feuille de chêne, les mêmes tons rouille/écarlate… J’ai choisi tout de même de casser un peu cette ressemblance en les colorant différemment, et de toutes manières ce sont des pièces tellement spéciales que je crois bien que je n’aurais pas réussi à les assortir complètement.

lotroclient 2016-07-30 22-20-28-39
Oh le joli futur trophée !

Il fallait quand même rester dans les couleurs de l’Automne, et le orange crépusculaire qu’on obtient au festival actuel a littéralement enflammé la robe, ça la rend vraiment très lumineuse et je trouve qu’elle se marie du coup beaucoup mieux avec les tons plus “fades” de la cape.

Une fois ces deux pièces équipées, il était beaucoup plus faciles d’accessoiriser et de compléter la tenue. J’ai réutilisé les épaulières du set sentinelle de Barad Guldur, qui sont (pour moi) aux elfes ce que sont les épaulières du set mathoms aux hobbits ! Soit des épaulières légères, une sorte de châle, qui en plus me permettent de lier la robe à la cape, sans rajouter des motifs supplémentaires qui surchargeraient le tout.

Pour les chaussures, je n’ai pas hésité un seul instant, je sais qu’avec ce type de robe “elfique” les chaussures passent très très mal, et comme je ne voulais pas qu’elle aille nus-pieds (ce sera pour le Printemps ou l’Été ça hihi), j’ai pris mes fidèles babouches de Harndirion, qui sont comme des chaussons à mes pieds tellement je les porte ! J’ai rajouté également des bracelets “brassards”, qui habillent un peu plus la tenue -après tout c’est l’Automne- et assombrissent un peu le tout, ce qui rend la robe encore plus wahou ! J’ai pris ici des bracelets venant des quêtes du Pays de Dun (ou de Lalia-la-voleuse), mais on en obtient de très semblables avec les épilogues des Landes Farouches.

lotroclient 2016-07-30 22-17-41-33
Attends attends attends… Lalia ? Une voleuse ?

Le couvre-chef m’a un peu posé problème… En effet, avec les capes à col, on ne peut pas mettre de cheveux longs sans qu’ils disparaissent dans la cape (ce qui est hideux), MAIS, toutes les couronnes et autres diadèmes laissent les cheveux tels quels, et les coiffures à cheveux courts ne me plaisaient pas… Quand je pense que les elfes mâles ont au moins TROIS coupes de cheveux avec des perles, des feuilles et des tresses dans les cheveux, ça me rend malade !!

Bref, tout ça pour dire que j’ai pris par dépit le serre-tête du set léger de la faille, qui au final s’accorde pas mal avec la tenue (pour la coupe je n’ai pas eu le choix, Lotro préfère miser sur les cheveux des hommes, c’est triste). A bientôt pour une autre saison !

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia


 

  • Tête : Chapeau de cérémonie de la parole gravée – Set léger de la Faille auprès du pnj “ornementations” du camp d’escarmouches.
  • Épaules : Épaulières de la sentinelle inflexible – Set intermédiaire de Barad Duldur niv 65 auprès du pnj “classique” du camp d’escarmouches.
  • Torse : Robe du crépuscule des Tawarwaith – Craft de réputation Malledhrim pour tailleurs de niveau suprême.
  • Mains : Bracelets en cuir du cerf amical – Récompenses de quêtes au Pays de Dun / Marché de Lalia.
  • Pieds : Flèche inférieure des bottes de l’ouest – Set chasseur auprès de l’intendant des novices à Harndirion (Enedwaith).
  • Dos : Cape des feuilles mortes – Lotro Store.

La “lanterne” provient de la foire des fermiers, ou bien du festival d’Automne, j’ai un gros doute, à vérifier ! Néanmoins, il y en a souvent à l’HV.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

8 thoughts on “L’éveil des Belles au bois : l’Automne

  • Une tenue qui s’accorde parfaitement avec la saison. Motifs et couleurs bien trouvés.
    On beau être là depuis des années, il y a toujours des tenus que je découvre, c’est fantastique!

  • Magnifique tenue pour ma saison préférée a moi aussi.
    Mais plus que la tenue, faut aussi saluer la qualité des capture d’écran avec de très belles mises en scène pour magnifier le tout.

  • Et encore une preuve des qualités de conteuse , styliste,photographe et tueuse de bambi de Pru.
    BRAVOS

  • mais ça existe pas les elfophobes
    bon “j’récupère” quelques elfes parfois pour les vendre en lot au marché , mais ça rien à voir , c’est que du business (le cours de l’elfe chute grave d’ailleurs) ,
    sont joyeux les nenelfes… (tu dis Eldo que tu connais un psy ? fais passer l’adresse stp , en cas…)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :