Fêter une vie simple

Un article 100% hobbit un peu spécial puisque je vous présente aujourd’hui non moins de quatre tenues hobbites, toutes simples et toutes mignonnes, pour gambader dans les prés fleuris de la Comté et lancer des /fruitpourri à tous les grands qui passent (les nains ça marche aussi).

lotroclient 2016-07-18 11-25-29-17
(le photographe a été viré)

Comme ce ne sont pas des tenues très sophistiquées, je les ai regroupées en un seul article pour présenter un petit échantillon de tenues de tous les jours à la mode de chez nous !

Crétin de Touque !

Hihi, ça faisait des semaines que j’avais envie de faire un article s’intitulant comme ça 🙂 Pour cette tenue, je voulais une tenue de hobbit voyageur, un peu dans le style (que j’imagine) de tenues portées par Frodon, Pippin, Merry et Sam, au début de leur voyage du moins.

J’avais choisi comme base le chapeau qu’on obtient en réalisant le défi du Taureau Mugissant (celui du milieu, j’ai pitié de vous) lors du festival du Printemps. Ce chapeau fait vraiment hobbit à fond, et ne se teint pas, du coup ça rajoute un poil de complications, mais bon, le vert criard est quand même un must have avec les petits !

Pour rester dans les tons du chapeau, j’ai utilisé le pantalon de Bingo (je suis son amie la plus fidèle, il me passe tout), et je me suis souvenue d’une tunique bizarroïde vue sur d’autres blogs et que j’avais récemment lootée dans la Moria. Comme toutes les armures de ce niveau, j’ai beaucoup de mal, mais les motifs sur cette veste sont tellement… étranges et criards qu’ils me paraissaient parfaits pour cette tenue.

Comme accessoires, je n’ai pas été chercher trop compliqué (cf le titre de l’article), et j’ai utilisé des ornementations du festival de Yule, qui sont très bien pour vadrouiller par temps frais. La seule pièce un peu plus problématique est le sac à dos utilisé, qui vient du store. Bien sûr, le camp d’escarmouches en propose plusieurs, mais j’aime beaucoup celui-ci en particulier, avec sa grosse poche ficelée et sa pipe apparente. Surveillez l’HV ! Il n’est pas rare de faire des affaires sur des pièces exceptionnellement disponibles.

  • Tête : Chapeau des champs verts – Récompense du défi du Taureau Mugissant lors du festival du Printemps.
  • Épaules : Écharpe de Yule – Récompense du festival de Yule.
  • Torse : Veste de détermination – Loot aléatoire.
  • Jambières : Pantalon de touriste – Récompense du festival de Printemps.
  • Mains : Mitaines – Récompense du festival de Yule.
  • Dos : Sac de sage – Lotro Store.

La “Dague des guerres gobelines” est un loot niv 56, tombé sur un mob dans la Moria il me semble.


La petite loubarde

Comme de nombreuses personnes, j’ai eu envie de porter les fameuses jambières “invisibles”, qui, sur les personnages féminins en tous cas, laissent la jupette visible et surtout, permettent de la teindre.

Comme il reste les bordures rouges qui ne changent pas de couleur, je devais choisir un haut qui pourrait mêler plusieurs couleurs, et notamment du rouge pour le coup. J’ai utilisé un skin qu’on retrouve dans beaucoup de loots, en différentes couleurs et forme (avec ou sans manches). Les couleurs font un peu “lutin”, mais j’avais prévu de porter un chapeau plutôt spécial, et qui casserait le côté elfique.

Cette casquette, je l’avais dans mon dressing depuis belle lurette, mais je n’avais jamais vraiment trouvé l’occasion de la porter, car je n’aime pas vraiment la façon dont elle transforme les cheveux. Mais bon, c’était un peu chipoter pour pas grand chose, et puis la petite bordure verte sur ses contours collait très bien avec mon mélange vert/rouge, alors je n’ai pas hésité plus longtemps ! En plus, cette casquette prend vraiment bien la teinture, et ce beau rouge vif était exactement ce que je cherchais.

Pour compléter la tenue, j’ai pris les bottes du set de la compagnie grise (que je maudis bouuuuuh ne le portez pas tel quel mixez-le !), qui rendaient également le rouge très lumineux (et puis il y a le petit couteau de racaille accroché dessus, ce qui est utile quand on rackette  les petites vieilles à la sortie de l’atelier tricot de Lobelia).

lotroclient 2016-07-18 12-00-35-78
Elle vole aussi des fruits, des fois.

J’ai mis un peu plus de temps à trouver les gants qui me convenaient, et un jour en fouillant dans un tiroir perdu depuis longtemps, j’ai ressorti une paire de mitaines lootées à Orthanc qui convenaient plutôt bien. Elles ont plus ou moins le même skin que les gants des classes légères qu’on trouve au camp du clan du bœuf à Nan Curunir, mais elles ont une teinte rouge/bordeaux qui ne bouge pas, et qui donc me permettait de rester sur mon mix rouge/vert. Plus qu’à ajouter la petite sacoche pour récolter les piécettes durement acquises, et voilà la terreur du quartier Ouest en route pour brigander convenablement.

  • Tête : Chapeau des jours d’été – Récompense du festival d’Été.
  • Torse : Gilet matelassé de détermination d’elfe – Loot aléatoire.
  • Jambières : Jambières exemplaires du soleil de l’Anorien – Récompense auprès du pnj de la communauté des forgerons à Minas Tirith.
  • Mains : Maemaib – Loot dans l’instance “la tour d’Orthanc” en T1.
  • Pieds : Belles bottes de la compagnie grise – Récompense de l’épique au Pays de Dun.
  • Dos : Sacoche de chasseur de trésor – Récompense de l’évent “la chasse au trésor enfoui”.

 


 

L’adjoint de M. Piedblanc

Oui, j’aurais pu dire “l’adjoint du Maire”, mais c’était pour voir qui se souviendrait du nom du plus éminent personnage de la Comté, à savoir M. Will Piedblanc (souvenez-vous, on lui jette toutes sortes de choses à la figure lors de la foire des fermiers).

Pour cette tenue, j’avais dans l’idée un personnage un peu sérieux, en tous cas avec plus de responsabilités et de ceremonium que le hobbit moyen. Comme les frasques de ce cher Will sont connues aux quatre coins d’Arda, il n’était pas difficile d’imaginer une sorte de “grand vizir” là pour veiller au grain.

Et, Bert Barteleur aidant, j’ai voulu commencer par porter le magnifique chapeau de Ketill le cartographe (un autre de mes amis). Ce chapeau est plus intéressant que le basique haut de forme qu’on trouve à Yule, car primo, il est moins haut ; deuzio, il se teint et troizio (sisi), il est affublé de rouleaux de parchemins très sophistiqués qui sont à coup sûrs des déclarations de la plus haute importance que notre adjoint doit faire signer au Maire de toute urgence.

J’avais envie de rester dans les tons verts, et plus particulièrement le vert du Taureau Mugissant, qui est un vert tout tendre, parfaitement hobbit. J’ai retrouvé la robe de la Confrérie de la Cervoise (bouuuh), qui est très jolie, vraiment, et qui fait tout propret, parfait pour mon adjoint. Comme les couleurs sont multiples pour cette robe, je l’ai associée aux épaulières du set ménestrel d’Erebor, qui sont des sortes d’épaulettes, et que j’aime beaucoup. On retrouve l’ensemble des tons de la tenue, le fameux vert choupinou, le doré, le rouge, et un petit gris sombre pour donner un peu de relief (je dis n’importe quo,i mais sur M6 on m’encenserait).

Pour les accessoires, j’ai pris les gants d’ornementation des Landes Farouches, la petite sacoche utilisée juste avant (mais là c’est pour payer les commerçants dévalisés par les loubards et/ou l’appétit du Maire) et j’ai ajouté une note d’affection pour la forme, et une outre de vin pour le fond (de la barrique).

 

  • Tête : Chapeau de Ketill le cartographe – Bert Barteleur (Trou de Bingo).
  • Épaules : Protections d’épaules du veilleur d’Erebor – Set ménestrel d’Erebor auprès du pnj “classique” du camp d’escarmouches.
  • Torse : Robe de la confrérie de la cervoise – Récompense auprès de la Confrérie de la Cervoise.
  • Mains : Gants légers de survivant des Landes Farouches – Récompenses auprès du pnj “peuple des Landes Farouches” à Forloi.
  • Dos : Sacoche de chasseur de trésor – Récompense de l’évent “la chasse au trésor enfoui”.

La note d’affection vient du festival du printemps (loot quand on cueille les fleurs et qu’on ouvre les cadeaux de couleurs), et l’outre vient du festival de Yule.


 

La hobbite

Parce que pour moi c’est LA tenue parfaite ; elle est simple, elle est jolie, elle me donne envie de partir à la campagne cueillir des vaches et élever des champignons…

Pour cette dernière tenue, je voulais du PRUNE, cette fameuse teinture que tout le monde porte et que… je n’aime pas trop… Il faut dire que je la trouve extrêmement criarde, préférant de beaucoup le LAVANDE, beaucoup plus pastel. Néanmoins, comme je l’ai répété tout le long de cet article, les hobbits aiment les couleurs vives ! Je me suis donc penchée sur le prune de la Comté, et ai cherché comment l’utiliser.

Il y a bien longtemps, avant que je ne fasse la difficile sur les fringues, je portais la robe abîmée qu’on loot dans les coffres (je sais, c’est un choc). Pourquoi ai-je arrêté ?! Cette robe est loin d’être en miettes, et avec une teinture vive justement, les petites fleurs sur le postérieur ressortent et le résultat est très joli. De plus, la dentelle sur les manches et la taille est très détaillée, le corsage est un peu délacé (certains font des folies dans les buissons) bref, nous avons là une robe qui n’est pas abîmée du tout, et que je compte bien remettre à l’honneur !

Comme je partais sur du prune, j’ai utilisé le chapeau de paille de Bingo (en fait on fait dressing commun tous les deux), car il ne se teint pas, et la petite bande de couleur autour de la base est prune elle aussi. J’aime beaucoup ce chapeau, c’était la première fois que je le portais, et je trouve le résultat très sympa, très frais, très Bingo quoi (snif)…

lotroclient 2016-07-17 19-37-48-65
*Bingooooo naaaaaan pars paaaaas*

Comme dernière pièce de ma tenue, j’ai repris des épaulières dont je me sers absolument tout le temps lorsque je fais une tenue de hobbit, à savoir les épaulières légères de chasseurs de mathoms. Elles ressemblent à un châle à franges très épais, parfaites pour un skin original. On peut trouver ses épaulières avec les cadeaux de hobbit quotidiens, ou bien via le marché de la mère Lalia, ou bien au mentor pour ménestrel dans la 21e salle (attention il faut être de la même classe pour accéder au vendeur). Je n’ai pas mis de cape, j’avais envie de laisser cette tenue simple, sobre, sans la fantaisie propre aux grands hehe.

  • Tête : Chapeau de paille de touriste – Récompense du festival de Printemps.
  • Épaules : Épaulières de cérémonie du vers percutant – Marché de Lalia.
  • Torse : Robe abîmée – Loot aléatoire dans les coffres fermés à clefs / HV.

Le “Lys des bois” vient de l’épique des Landes Farouches, et le “Panier d’œufs colorés” de la foire des fermiers. 

 


 

Et voilà, quatre tenues de hobbits qui, j’espère, auront plu et inspiré ! Il n’y a rien de plus agréable pour moi de croiser IG un petit hobbit joliment habillé, qui fait honneur à la Comté et à ses habitants (et à Bingo, MON ami fidèle) !

Hobbitement vôtre,

~ Prunaprismia

Ce diaporama nécessite JavaScript.

0 thoughts on “Fêter une vie simple

  • J’adore vraiment ! Mention spéciale pour la loubarde quand même 🙂 Hihi

  • Ah bah je les attendais celles-là pour mon hobbit ventru !
    Péri étant un banquier notable de la Comté la tenue d’adjoint du maire lui sierra à merveille après une ou deux retouches !

  • Donc si j’ai bien compris ta loubarde se trimballe en “sous-vêtements” ? Ni vue ni connue.

    • En même temps, les sous-vêtements dans Lotro… Les hommes portent des gros caleçons d’hiver qui doivent tenir tellement chaud ! J’imagine pas l’odeur après 3h d’instance ! Ils tiennent debout tout seuls, pour sûr !

  • De beaux hobbits dans un style purement hobbit ! Ah, ce genre de tenue est hélas trop délaissé pour des hobbits guerriers loin de leur douce Comté – des personnes irrespectables, tout le monde le sait. J’aime beaucoup.
    Pour la première, je ne connaissais pas ce torse mais il est très intéressant. Le chapeau du taureau mugissant, ah, j’ai tout fait pour l’avoir et j’ai eu tant de mal que je l’ai jeté au fond de mon coffre ahah. J’ai déjà songé à l’utiliser, mais je ne trouve pas cela seyant sur une demoiselle et je doute que Blacks accepte de jouer les cobayes pour cette pièce-là.
    Quant à la deuxième : des bottes ! Je suis perplexe ; la petite jupe grâce au pantalon invisible me plaît beaucoup et je pense l’utiliser un jour, mais il est vrai qu’à pied nu, cela renforcerait ce sentiment de sous-vêtement. Mon cœur balance entre la beauté du tout et ma tenace accroche aux traditions. Le chapeau est un de mes préférés et je l’ai aussi utilisé pour Jessy ; j’aime ces chapeaux qui donnent une pointe d’élégance et qui permettent de se démarquer parmi les diadèmes et autres tiares. Je ne connaissais pas ces mitaines ; désormais, il me les faut !
    Notre troisième hobbit est celui que j’apprécie le moins. J’aime beaucoup cette tunique de la confrérie de la Cervoise, ainsi que ce chapeau aux mille et une cartes. J’aime la prestance générale du personnage, oui, on sent qu’il s’agit d’un hobbit aux fonctions importantes et qui en impose un peu. Hélas, je n’adhère pas du tout aux épaulières, je trouve leur forme et leur couleur laides, tout simplement.
    La dernière, ta chérie, également la mienne ! Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Beaucoup s’imaginent qu’il faut tous les accessoires possibles et inaccessibles au possible pour faire une belle tenue. Que nenni, une jolie robe d’une belle couleur, un petit chapeau et vous voilà sensationnelle. Cette tenue est simplement belle et très hobbite, tout à mon goût et je m’y verrais volontiers dedans.

    Hé, je commente tard mais je finis par bien papoter – je m’en étonne moi-même.

  • Quelle jolie tenue que la dernière.
    J’ai l’habitude de faire porter du vert fondcombe à Lomëwen, mais IRL j’adore le violet et le prune (et le vert aussi, et le noir surtout).
    J’avoue que cette tenue me plaît énormément et que je vais jeter un oeil à tout cela…
    J’ai des tas et des tas de tenues dormant dans mes coffres, il va falloir que je déterre et faire des essais. Car je porte toujours les mêmes tenues au final.

    Je crois que dans mon blog, de temps en temps je mettrai des tenues.
    A moins que l’on puisse défiler pour Trolls et Chiffons ou d’autres amateurs de tenues. Je suis volontaire pour servir de cobaye 😉

    • Il faut que tu t’inscrives pour le prochain défile “de lames et d’aiguilles” ! Le thème c’est “votre monture et vous” 🙂

      • Ce serait quand ? (tu vas voir que je vais encore avoir la guigne et que je serai pas dispo…).
        Mais ce serait cool, j’ai un beau canasson de guerre et une jolie biquette. Rien de collector, mais je les adore ^_^ (surtout la biquette)

        • Je ne suis pas certaine que Delbe’ ait déjà posé une date, mais il me semble (à vérifier), que ce serait le week-end du 7-8-9 Octobre.

          • Si c’est ce week-end là, peut être que je serai là. Je débuterai une semaine de vacances. Ça dépendra de si on part ou pas. Et si le jour. Parce que le vendredi j’essaierais d’aller à l’association de jdr. Ça fait un bail que j’y suis pas allée. .. J’ai des dès qui s’ennuient et prennent la poussière. ..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :